Lieu : CEVIPOF, 98 rue de l’Université, 75007 Paris

Coordinatrice : Janie Pélabay ( janie.pelabay@sciencespo.fr )

Conçu dans le cadre du projet Sciences Po ‘The Politics of Common Values’, le séminaire « Valeurs & politique » a pour objet d’interroger, sous des angles divers et complémentaires, la signification, la place et la portée que recouvrent actuellement les « valeurs » dans le domaine politique (politics, polity et policy).

Abondamment mobilisé et pourtant flou, le langage des « valeurs » donne lieu, en effet, à des usages politiques et scientifiques aussi multiples que divergents. Principes, normes, convictions : quel sens et quel statut donner aux « valeurs » dès lors qu’il est question de politique ? Entre privé et public, entre morale et droit, entre individu et communauté : quel espace politique faut-il leur accorder dans les sociétés pluralistes d’aujourd’hui ? Homogénéisation ou fragmentation, consensus ou clivage, inclusion ou exclusion : qu’implique leur entrée en politique ? Telles sont les questions que nous proposons d’explorer dans ce séminaire interdisciplinaire, destiné à croiser les thématiques et les approches autour de cette problématique d’ensemble qu’est le rapport contemporain des « valeurs » au politique, et réciproquement.

Au fil des séances, nous chercherons à clarifier ce qui se joue dans l’usage des « valeurs », d’une part, au sein de la sphère politique et, d’autre part, pour penser le politique.

Conformément au diagnostic critique d’une « perte des repères » et d’une « crise morale », les « valeurs » informent puissamment les discours publics sur l’intégration, la cohésion sociale ou l’ethos du « bon citoyen ». L’appel à des « valeurs » qui « nous » singulariseraient vis-à-vis d’« autres » est également au cœur des visions du peuple et de la « communauté politique », telles qu’elles émergent des programmes et projets politiques soumis au débat public. La référence à des « valeurs » imprègne aussi les mouvements d’opinion et de contestation concourant à publiciser certaines controverses éthiques (euthanasie, genre, etc.). On la retrouve encore dans de nombreux secteurs des politiques publiques (éducation, immigration, gestion de la diversité religieuse, etc.).

Par ailleurs, la notion de « valeurs » participe largement de la connaissance du fait politique. C’est le cas des analyses consacrées aux expériences vécues de la citoyenneté ou aux identités politiques individuelles ou collectives, nationales ou supranationales. Ainsi les Values Survey constituent-elles désormais un outil central de l’étude des comportements politiques et du rapport des citoyens à des « systèmes de valeurs » particuliers (par exemple, culturels ou religieux). Aux questions épistémologiques soulevées par ces usages scientifiques s’ajoutent des débats théorico-normatifs ayant trait à l’importance des « valeurs » pour comprendre la légitimité des institutions publiques, leurs fondements axiologiques (dignité, reconnaissance, autonomie mais aussi liberté, égalité, laïcité, etc.) ainsi que les moyens, finalités et limites de l’action de l’État, avec notamment la question de savoir si le pouvoir politique peut et doit rester « neutre » en matière de « valeurs ».

Programme  des séances

  • Mardi 28 octobre 2014, 16h-18h : Communauté politique et valeurs : au-delà de la frontière privé/public ?

Jean-Marc Ferry (Chaire de Philosophie de l’Europe, Université de Nantes) : « Le public, le privé, le commun. Vues prospectives sur l’espace européen »

Discutants : Roberto Merrill (Université de Minho; Ed. avec Daniel Weinstock, Political Neutrality. A Re-Evaluation, Palgrave Macmillan, 2014) & Elise Rouméas (CEVIPOF, Sciences Po)

  • Vendredi 5 décembre 2014, 15h30-17h30 : Fin de vie : quelle(s) valeur(s) pour quelle(s) politique(s) ?

Virginie Tournay (CEVIPOF, CNRS) : « Quand l’expertise devient politique. La “qualité de vie” est-elle un indicateur ou une valeur ? »

Karine Bréhaux (Espace de réflexion éthique de Champagne-Ardenne) : « Quelle place pour les droits individuels et les libertés publiques ? Le débat autour de l’euthanasie en France aujourd’hui »

Discutant : Marta Spranzi (Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines & Centre d’éthique clinique, Hôpital Cochin)

  • Vendredi 30 janvier 2015, 16h-18h : Vivre la démocratie : entre valeurs, expériences et crises

Myriam Revault d’Allonnes (EPHE & CEVIPOF) : « Qu’est-ce qu’un ethos démocratique ? »

Discutants : Alexandre Escudier (CEVIPOF, Sciences Po) & Caroline Guibet-Lafaye (CNRS-Centre Maurice Halbwachs)

Cette séance est annulee

  • Mardi 17 février 2015, 16h-18h : La laïcité en tant que « valeur de la République ». Enjeux éducatifs

Pierre Kahn (Université de Caen) : « Enseigner la "morale laïque" ? Retour critique sur une expression peut-être toute faite »

Discutant : Christophe Miqueu (Université Montesquieu Bordeaux IV - IUFM d’Aquitaine)

  • Mardi 24 mars 2015, 15h-17h : Immigration et « valeurs » : les frontières éthiques de la communauté nationale

Christian Joppke (Université de Berne) : « Liberal Integration or Cultural Defense: A New Look at Civic Integration Policies for Immigrants »

Discutant : Manlio Cinalli (CEVIPOF)

  • Jeudi 16 avril 2015, 16h-18h : Sur l’usage des « valeurs » en science politique

Daniel Boy (CEVIPOF, Sciences Po) : « Enquêter sur les ‘valeurs’ : théories et pratiques »

Bruno Cautrès (CEVIPOF, CNRS) : « Les ‘valeurs’ des Européens : enjeux méthodologiques »

Discutant : Pierre Demeulenaere (GEMASS, Université de Paris-Sorbonne)

  • Mardi 19 mai 2015, 16h-18h : Normes et valeurs entre philosophie, sociologie et science politique

Bernard Reber (CEVIPOF, CNRS) : « Analyses interdisciplinaires de la délibération en contexte »

Discutant : Adrian Favell (CEE, Sciences Po)

  • Jeudi 18 juin 2015, 16h-18h : Que vaut l’égalité aujourd’hui ?

Patrick Savidan (Université de Poitiers) : « Ethique de l’égalisation et faiblesse de la volonté »

Réjane Sénac (CEVIPOF, CNRS) : « L’égalité sous condition : ruse et fin du politique »

Discutant : Alain Policar (CEVIPOF)