Vous recherchez ?

> Thèmes de recherche

>>> Recherche détaillée

> Chercheurs

> Recherche libre

Imprimer Diminuer la taille du texteaugmenter_texte

Les Journées d’études du CEVIPOF

Année universitaire 2012 | 2013

Événements passés

European Muslims and the links between Citizenship and Democracy 27 juin 2013 10h00-18h00

Speakers/Intervenants :

> Manlio Cinalli, Sciences Po/CEVIPOF
> Marco Giugni, université de Genève
> Maria Grasso, University of Sheffield
> Dirk Jacobs, Université libre de Bruxelles
> David Jacobson, University of South Africa
> Ian O’Flynn, University of NewCastle
>Janie Pélabay, Sciences Po/CEVIPOF
> Réjane Sénac, Sciences Po/CEVIPOF/CNRS
> Dietlind Stolle, McGill University

Détails du programme [PDF - 1.6 M.o.]

Political Theory - First Graduate Conference 20-21 juin 2013

The first Sciences Po Graduate Political Theory Conference welcome contributions from young political theorists across the board, including the disciplines of political theory proper, the history of political thought, the epistemology of political science, etc...

With Joseph Raz, famous legal, political and moral philosopher

Détails du programme [PDF - 199.9 K.o.]

Retour sur l’élection présidentielle de 2012

Quels enseignements et leçons tirer de la séquence électorale de 2012 ?

La publication par le CEVIPOF de deux ouvrages sur les élections de 2012 (« La décision électorale en 2012 », Armand Colin et « Le Vote normal », Presses de Sciences Po) est l’occasion d’une journée d’études le 13 mai 2013.

Avec :

>Daniel Boy, Sciences Po/CEVIPOF

>Céline Braconnier, université de Cergy Pontoise

>Elisabeth Dupoirier, Sciences Po/CEVIPOF

>Gilles Finchelstein, Fondation Jean-Jaurès

>Jérôme Jaffré, CECOP

>Guillaume Larrivé, député UMP de l’Yonne

>Laurence Morel, Lille II

>Anne Muxel, Sciences Po/CEVIPOF/CNRS

>Pascal Perrineau, Sciences Po/CEVIPOF

>Christophe Piar, CSA

>Dominique Reynié, Sciences Po/CEVIPOF

>Luc Rouban, Sciences Po/CEVIPOF/CNRS

>Sylvie Strudel, université de Paris II

>Brice Teinturier, IPSOS

La raison d’état - Histoires et actualités 7& 8 février 2013 9h-18h30

Colloque organisé par Laurie Catteeuw (CNRS) et Alexandre Escudier (CEVIPOF)   en partenariat avec l’IEP de Paris, le CRRLPM et la Fondation « Pour la science »

Laurie Catteeuw (CNRS), Sylvio de Franceschi (IEPHE), Laurent Gerbier (université de Tours), Nicolas Le Roux (IEP de Paris), Paolo Napoli (EHESS), Nicolas Piqué (université de Grenoble I), Mario Turchetti (univeristé de Fribourg), - Odette Asséo (EHESS), Serge Audier(universoté de Paris IV),  Alexandre Escudier(CEVIPOF/Sciences Po),  Eric Maulin (université de Strasbourg),  Thierry Ménissier (université de Grenoble II),  François Saint-Bonnet (univeristé de Paris II), - Dominique Reynié (IEP Paris)

 

 

Détails du programme [PDF - 1.3 M.o.]

L’un et le multiple : Débat autour du pluralisme culturel et religieux. 04 octobre 2012 56, rue des Sts-Pères 75007 Paris, Salle Goguel

Conférence co-organisée par le CEVIPOF , le CERI et l’Observatoire Pharos.

Avec la participation de Mireille Delmas-Marty, Chritian Lequesne, Pascal Perrineau, Janie Pélabay, Isabel Ruck, Micheline Milot, Pejman Pourzand, Denis Lacorne et Francis Messner.

Détails du programme [PDF - 174.6 K.o.]

Le charisme au prisme des transformations du leadership 04 octobre 2012

L’évolution de la pratique des institutions, la nationalisation et la bipolarisation de la vie politique, consécutives à la révision constitutionnelle de 1962, ont transformé  le rôle des leaders politiques  et amènent à reconsidérer le rôle du charisme dans leur construction de soi.

Avec la participation de Frédéric Lambert, Jean-Marie Denquin, Didier Mineur, Sefano Cavazza et Laurence Morel

Face au conflit des valeurs, quelle démocratie ? Le pluralisme libéral et ses critiques.

Colloque international organisé par le CEVIPOF (Sciences Po) et le groupe de théorie politique du CEHUM (Universidade do Minho) avec la participation de la Fondation Jean-Jaurès et de la Fondapol.

> 20 & 21 septembre 2012, au CEVIPOF 98, rue de l’Université 75007 Paris

> Organisation scientifique du colloque : Janie Pélabay et Roberto Merrill

La pluralité des croyances morales, des convictions sur le bien, des visions du monde s’est imposée comme un fait incontournable dans les démocraties libérales d’aujourd’hui. Certains vont au-delà d’un tel constat et considèrent que le respect de cette pluralité doit guider, en premier lieu, tout État de droit garantissant aux citoyens la jouissance de leurs libertés fondamentales. Autrement dit : pluralisme des valeurs et exigence de justice seraient indissociables. Or, leur conciliation ne va pas de soi, ni en théorie ni surtout d’un point de vue pratique.

Si notre univers moral se caractérise par la souscription à des valeurs non seulement divergentes mais aussi incompatibles et conflictuelles, comment l’ordre démocratique peut-il garantir un consensus politique autour de ses propres valeurs de base ? Faut-il immuniser certaines valeurs contre le désaccord ? Ou bien, l’antagonisme des valeurs est-il une ressource pour animer  et fortifier la vie démocratique ? D’ailleurs, les convictions au sujet du bien et d’une vie réussie ont-elles leur place dans le domaine public ? Quant à l’État, doit-il rester neutre en la matière, et quelle réponse doit-il apporter aux individus et aux groupes dont les valeurs s’écartent de celles de la majorité ? Autant de questions qui reviennent à se demander comment les démocraties libérales peuvent et doivent aujourd’hui faire face au conflit des valeurs.

Programme

Lien externe