Vous recherchez ?

> Thèmes de recherche

>>> Recherche détaillée

> Chercheurs

> Recherche libre

Imprimer Diminuer la taille du texteaugmenter_texte

Les Journées d’études du CEVIPOF

Année universitaire 2010 | 2011

Événements passés

20 juin 2011 de 9h30 à 17h00 au CEVIPOF

La confiance politique en crise : une comparaison des situations en France, en Espagne et en Catalogne

Une journée d’études CEVIPOF/ICPS (Institut de Ciències Polítiques i Socials de Barcelona)

9h30 – 12h30

- Robert Liñeira : La mesure de la confiance et du soutien politique en Espagne
- Joan Marcet : Confiance politique, prévisions et soutien électoral
- Gabriel Colomé : Les indicateurs de satisfaction politique en Catalogne - CEO

14h30 – 17h00

- Daniel Boy et Jean Chiche : Les dynamiques de la confiance politique
- Mariette Sineau : Confiance politique et patrimoine
- Pascal Perrineau & Brigitte Le Roux : Une typologie des électeurs français au regard de la confiance politique

Détails du programme [PDF - 403.0 K.o.]

25 mai 2011 de 14h00 à 19h00 & 26 mai 2011 de 9h30 à 12h30

Représentation du politique en science politique et ailleurs

Journée d’études sur les méthodes et les questions qui articulent les concepts et les théories de la représentation avec la recherche empirique.

Avec la participation de : Paula Diehl, université de Berlin, Alexandre Escudier, CEVIPOF,Lucien Jaume,CEVIPOF/CNRS, Gérard Göhler, université de Berlin, Nathalie Scholz, université d’Amsterdam, Maja Baechler, université de Potsdam, Cornélia Kingler, université Tübingen, Institut des sciences de l’homme, Vienne, Daniel Schulz, université technique de Dresde, Denis Laborde, CNRS  (LAIOSS, EHESS)

Détails du programme [PDF - 1.7 M.o.]

Lien externe

12 avril 2011 de 17h30 à 19h00 au CEVIPOF

Les jeunes : une vraie force politique

avec Anne Muxel, directrice de recherche au CEVIPOF, Guy Groux, directeur de recherche au CEVIPOF, Sarah Pibarot, vice présidente de l’UNEF Sciences Po, Maxence Mély, Président du Mouvement des étudiants de Sciences Po (MET).

Lien externe

En quoi les Français ont-ils confiance aujourd’hui ? Vague 2 du baromètre de la confiance politique

Après la première vague du baromètre de la confiance de décembre 2009 , dont les résultats révélaient un fort taux de défiance de la part des Français, cette deuxième vague répond à la question de savoir en quoi les Français ont-ils confiance aujourd’hui ?

Les nouveaux résultats seront présentés et commentés par Pascal Perrineau, directeur du CEVIPOF.

Détails du programme [PDF - 77.3 K.o.]

Lien externe

Les 13 et 14 décembre 2010 au CEVIPOF Journée d'étude autour et en présence de Jean-Marc Ferry

Jean-Marc Ferry

A l’occasion  de la parution de La république crépusculaire : comprendre le projet européen in sensu cosmopolitico (Le Cerf, 2010)

et

La religion réflexive (Le Cerf, 2010)

 

Avec la participation de :

Jean-Marc Ferry, Philippe Poirier, Lucien Jaume, Etienne Tassin, Kalipso Nicolaîdis, Alexandre Escudier, Pierre Judet de la Combe, Cyril Lemieux, Mark Hunyadi, Antoine Garapon, Janie Pélabay, Paul Valadier, Lukas Sosoe et Catherine Audard.

 

 

Détails du programme [PDF - 334.6 K.o.]

Les 9 décembre 2010 de 9h00 à 17h30 et 10 décembre 2010 de 9h30 à 12h30 au CEVIPOF

Âge et politique

Les effets de l’âge sur les attitudes et les comportements politique constituent un thème classique de la sociologie politique. Plus largement, la science politique, dans la diversité de ses objets et de ses approches, que ce soit en
pensée politique ou au travers de l’analyse des politiques publiques, n’a pas été sans explorer les liens entre âge et société, ou encore entre génération et politique. En 1991, un ouvrage collectif, publié sous la direction de René
Rémond et d’Annick Percheron, livrait une série de contributions tant sur les aspects institutionnels et historiques de la création sociale des âges que sur les dimensions sociologiques plus classiques concernant les différences liées à l’âge des individus dans le rapport à la politique. Mais depuis, si des travaux épars ont rappelé l’intérêt de cette question, portant le plus souvent sur les catégories se situant aux deux bouts de l’échelle des âges, les jeunes et les personnes âgées, aucune manifestation scientifique n’a eu lieu sur cette problématique de travail. Ce colloque sera l’occasion d’actualiser certains éléments de connaissance et d’organiser une discussion entre plusieurs chercheurs de disciplines diverses (philosophie, histoire, sociologie, psychologie et science politique) sur les relations qui peuvent être établies entre âge et politique. Enfin, ce colloque s’inscrit dans une dimension comparative européenne.

Avec la participation de:

Anne MUXEL, directrice de recherche, CEVIPOF/CNRS,

Hervé Le BRAS, directeur d’études, INED,
Pierre-Henri TAVOILLOT, maître de conférences
en philosophie, Paris IV,
Vincent de GAULEJAC, professeur de sociologie, Paris VII,
Jean-Luc PARODI, politologue, membre honoraire du CEVIPOF,
Bernard FOURNIER, professeur de science politique,
université de Liège,
Marc HOOGHE, professeur de science politique, université de Louvain,
Yves DEJAEGHERE, chercheur associé, université de Louvain,
Pierre BRÉCHON, professeur de science politique, IEP de Grenoble,
Bernard DENNI, professeur de science politique, IEP de Grenoble,
Janine MOSSUZ-LAVAU, directrice de recherche, CEVIPOF/CNRS,
Ludivine BANTIGNY, chercheur au Centre d’Histoire de Sciences Po,
Achim GOERRES, professeur de sciences économiques et sociales
université de Cologne.
Christophe TRAÏNI, maître de conférences en science politique,
IEP Aix en Provence,
Monique DAGNAUD, directrice de recherche, EHESS,
Olivier GALLAND, directeur de recherche, CREST,
Henri REY, directeur de recherche, CEVIPOF,
Farhad KHOSROKHAVAR, directeur de recherche, EHESS,
Isabelle SOMMIER, directrice du CRPS,
Florence JOSHUA, doctorante , CEVIPOF.

Détails du programme [PDF - 1.0 M.o.]

Lien externe

7 décembre 2010 de 14h00 à 18h30 au, CEVIPOF

L’économique et le politique : un dialogue possible ?

Cette rencontre organisée par le CEVIPOF a pour objectif de réunir des chercheurs et des hommes de terrain en vue d’engager la réflexion et le dialogue entre le politique et l’économique. Nous partons d’un constat simple. En France, pour des raisons historiques et culturelles, ce dialogue peine à se mettre en place, pour ne pas dire fait défaut. La sphère de l’économie est considérée comme le domaine de l’intérêt particulier, régi par « l’appât du gain », tandis que la politique seule relève de l’intérêt général. Or la démocratie politique a besoin de médiations et de transformations pour devenir une démocratie sociale, non seulement en vue d’être ravivée de l’intérieur, mais aussi pour pouvoir exister dans la mondialisation. C’est pourquoi il est nécessaire derevisiter les grands thèmes économiques et politiques et de les examiner dans la perspective d’une sortie des oppositions stériles au-delà des frontières disciplinaires.Nous en retenons deux : le travail et la réorganisation du territoire. Il s’agit de déterminer la situation économique, politique et anthropologique de notre époque. La prise de conscience et la liberté d’action qui s’ensuit sont la condition sine qua non de l’avenir politique et économique d’une société. Il nous semble que la responsabilité économique est la mise en pratique quotidienne du politique, le « plébiscite de tous les
jours ». Nous pensons que la crise actuelle est une crise de la culture politique et économique. Elle est le moment opportun qui doit nous permettre de réfléchir aux bases d’un nouvel ordre économique et politique.

Avec la participation de :

Pascal PERRINEAU, professeur des Universités, directeur du CEVIPOF,
Ingeburg LACHAUSSÉE, chercheure associée au CEVIPOF, professeur
en classe préparatoire, lycée Lavoisier, Paris,
Francis MER, ancien ministre de l’économie et des finances, président du
Club économique franco-allemand,
Pierre-Henri TAVOILLOT, maître de conférences en philosophie,
Paris IV,
Guy GROUX, directeur de recherche, CEVIPOF/CNRS,
Thierry PECH, directeur de la rédaction, Alternatives économiques,
François CUSIN, maître de conférences en sociologie , université
Paris Dauphine,
Philippe HERZOG, président fondateur de Confrontations Europe.

Détails du programme [PDF - 1.1 M.o.]

Lien externe

La CFDT aujourd’hui : engagement, valeurs et rapport au politique

Durant cette journée seront présentés les résultats de deux  études :

" Les militants de la CFDT aujourd’hui : Pratiques syndicales et rapport au politique" réalisée par Martine Barthélémy, Claude Dargent, Nadia Hilal, Henri Rey, en 2009 d’une part,

" Les adhérents de la CFDT aujourd’hui. Valeurs, pratiques dans l’entreprise et rapport au politique" raélisée par Claude Dargent, Guy Groux, Henri Rey, en 2010, d’autre part.

Avec le financement de l’Agence d’objectifs de l’Ires.

Programme :

Militants et adhérents de la CFDT: réflexions autour d’une enquête

Session présidée par Bruno Duriez

9h00-9h15 : Accueil et présentation de la journée, Pascal Perrineau

9h15-9h45 : Exposé introductif: « Les paradoxes de la stratégie de la CFDT », Pierre-Eric Tixier  et Corinne Dequecker

9h45-10h45 : Présentation de l’enquête: Martine Barthélemy, Claude Dargent, Guy Groux, Henri ReyNadia Hilal (sous réserve)

10h45-11h00 : Pause

11h30-11h30 : Discussion, Cécile Guillaume

11h30-12h30 : Débat

-------------------------------------------

Regards sur la CFDT et le syndicalisme français

Session présidée par  Pascal Perrineau

14h30-14h50 : « Autogestionnaires sans autogestion ? Quelques interrogations sur l’identité de la CFDT », Franck Georgi

14h50-15h10 : « La CFDT et la rénovation du syndicalisme français », Antoine Bevort

15h10-15h30 : « Les défis syndicaux du XXIe siècle, la CFDT etles autres syndicats français », René Mouriaux

15h30-16h00 : Débat

16h00-16h15 : Pause

16h15-17h00 :Table ronde entre syndicalistes animée par Guy Groux

« Après les luttes de l’automne et à l’aube de la présidentielle: Où en sont les syndicats ? », Laurence Laigo et Maryse Dumas

17h00-17h30 : « Réflexions sur l’exceptionnalisme du syndicalisme français : éléments de comparaison avec les USA », Martin Schain

17h30-18h00 :Discussion générale

 

Détails du programme [PDF - 586.4 K.o.]

Lien externe

Le 25 novembre 2010 de 9h00 à 17h30 & le 26 novembre 2010 de 9h30 à 17h30

Communauté-Société-Solidarité : les dilemmes contemporains de l’intégration

Ces journées d’études, organisées par Alexandre Escudier et Janie Pélabay, s’inscrivent dans le cadre du projet de recherche collectif sur « Les sémantiques modernes de l’intégration socio-politique :‘Communauté’ – ‘Société’ – ‘Solidarité’ ». Elles traitent du « Moment 2000 » de cette histoire des concepts et langages politiques cherchant à saisir ce qui unit/désunit les individus dans les démocraties libérales. Lors de ces journées, il s’agit d’explorer les diagnostics critiques, les modèles théoriques, les enjeux pratiques se rapportant aux problèmes actuels de la cohésion sociale et du lien politique, à la fois à l’intérieur et au-delà de la communauté nationale.

Avec la participation de : Bruno Bernardi, Philippe Chanial, Francis Cheneval, Florence Delmotte, Alexandre Escudier, Eric Fassin, Jacques Généreux, Sophie Guérard de Latour, Louis Lourme, Serge Paugam, Janie Pélabay, Alain Policar, Alain Renaut, Patrick Savidan, Dominique Schnapper, Réjane Sénac-Slavinski, Audric Vitiello.

 

 

Détails du programme [PDF - 609.2 K.o.]

Lien externe

Les extrêmes droites en Europe : Le retour ?

Programme du 5 novembre au CEVIPOF :

9 h 15 - 9 h 30  Présentation de la journée
•  Pascal Perrineau (directeur du CEVIPOF, Paris) et Jacques Vistel (président de la Fondation de la Résistance, Paris)

Sous la présidence de Robert Frank (professeur à l’université de Paris I)
9 h 30 - 10 h 15
•  Piero Ignazi (professeur à l’université de Bologne)
L’extrême droite en Europe de l’Ouest.

10 h 15 - 11 h 00
•  Michael Minkenberg (professeur à l’université Viadrina, Francfort-sur-l’Oder)
Le retour du passé ? La droite radicale en Europe de l’Est aujourd’hui

11 h 00 - 12 h 00  Débat

Sous la présidence de Claire Andrieu (professeur à Sciences Po, Paris)
14 h 00  - 14 h 45
•  Andreas Pantazopoulos (maître de conférences à l’université Aristote,
Thessalonique)
La normalisation ambigüe de l’extrême droite grecque (LAOS)  dans un contexte de crise de la représentation.

14 h 45 - 15 h 30
•  Pascal Perrineau (directeur du CEVIPOF, Paris)
L’extrême droite en France.

15 h 45 - 17 h 30
Débats et conclusions

Détails du programme [PDF - 164.0 K.o.]

Le 9 septembre 2010 de 14h00 à 19h30 et le 10 septembre 2010 de 9h00 à 13h00

Le concept de la représentation politique

Détails du programme [PDF - 1019.3 K.o.]