Vous recherchez ?

> Thèmes de recherche

>>> Recherche détaillée

> Chercheurs

> Recherche libre

Imprimer Diminuer la taille du texteaugmenter_texte

Tocqueville

Paris, 473 p.

JAUME Lucien

Février 2008

Fayard

Fayard

Bien qu’on en fasse rarement la remarque, la question des formes nouvelles de l’autorité est centrale dans De la démocratie en Amérique. Tocqueville s’alarmait dans sa correspondance du « grand carnage de toutes les autorités » qu’il croyait constater. Mais, en même temps, ce qu’il appelle « démocratie » est une forme de société qui produit spontanément de l’autorité là où on ne la repère pas toujours. Lucien Jaume examine sur cette question Tocqueville politologue, sociologue, moraliste, spécialiste de littérature, historien de l’Ancien Régime.

Dans cette biographie intellectuelle guidée par une méthode d’interprétation qui remet le texte dans son contexte intellectuel et politique, et qui puise dans la correspondance inédite, l’auteur poursuit un double questionnement ; comment, à travers l’Amérique, Tocqueville ne cesse de parler de la France, et en quoi, par sa stratégie d’écriture, il nous livre et nous cache à la fois les sources de sa vision de la démocratie des temps à venir.

 

 

Philosophe, politiste, historien des idées politiques et constitutionnelles, auteur de plus d’une centaine d’études, Lucien Jaume est directeur de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF). Ses ouvrages sur Hobbes ou sur le jacobinisme sont devenus des

classiques internationaux. Il a plus récemment publié deux ouvrages sur le libéralisme au point de vue historique ou philosophique (L’Individu effacé, Fayard, 1997 – prix Guizot –, La Liberté et la loi : les origines philosophiques du libéralisme, Fayard, 2000).

 

 

Retour à la liste des publications