Vous recherchez ?

> Thèmes de recherche

>>> Recherche détaillée

> Chercheurs

> Recherche libre

Imprimer Diminuer la taille du texteaugmenter_texte

Projet "Vous et la politique"

Longtemps négligée, sinon dédaignée, la dimension émotionnelle de la vie politique connaît aujourd’hui un regain d’attention. Dans la lignée des travaux récents de la psychologie politique américaine et du renouvellement des modèles explicatifs du vote, nous redécouvrons que les citoyens ne sont pas toujours ces sujets rationnels que la théorie démocratique postule, et que leurs humeurs et dispositions affectives influent sur leurs attitudes et comportements.

Reste à préciser comment les émotions entrent en jeu dans les jugements et les actions politiques, comment processus cognitifs et affectifs se combinent. Loin d’être un signe de l’incompétence des électeurs, les émotions ne sont-elles pas des sortes de condensateurs qui résument les expériences vécues dans le passé et orientent les raisonnements futurs ? En quoi et de quelle manière, les émotions modifient-elles notre perception de la réalité, le traitement des informations que nous recevons ou encore nos connaissances politiques ?

Pour répondre à ces questions, le CEVIPOF a mené à l’occasion des élections de 2004 une enquête par internet, intitulée “Vous et la politique”. Le recours à l’internet permet d’expérimenter un nouveau type de questionnaire, faisant appel à des éléments visuels susceptibles de cristalliser des opinions ou attitudes que les individus ne sont pas toujours capables de verbaliser. Couplé à la puissance de l’outil informatique, l’internet permet également de faire varier la formulation des questions. Il introduit enfin une dimension ludique qui aide à contourner les mécanismes de conformation aux idées dominantes que l’on observe souvent dans les enquêtes d’opinion.
S’inscrivant dans une perspective d’innovation méthodologique et théorique, initiée notamment par l’enquête Démocratie de 2000 du CEVIPOF, le projet Vous et la politique développera dans un futur proche d’autres expérimentations pour comprendre les relations entre émotion, information et politique.