Vous recherchez ?

> Thèmes de recherche

>>> Recherche détaillée

> Chercheurs

> Recherche libre

Imprimer Diminuer la taille du texteaugmenter_texte

Janie PÉLABAY

Contact(s)

janie.pelabay@sciencespo.fr
T. 01 45 49 51 01

Philosophe de formation, Janie Pélabay a soutenu, en 2004 à l’université Paris IV-Sorbonne, une thèse intitulée « Les transformations contemporaines du libéralisme politique : Taylor et Habermas ». En croisant des analyses sur le multiculturalisme et sur le néo-républicanisme, cette recherche interroge la capacité du paradigme libéral à se transformer afin de relever les défis que la pluralité des valeurs et des cultures vient aujourd’hui poser à des sociétés démocratiques en quête d’unité et de stabilité.

Ayant effectué des recherches à l’Université de Montréal (CEETUM) durant son doctorat, Janie Pélabay a, par la suite, mené une carrière internationale à l’université d’Oxford (en tant que Deakin Visiting Fellow), à l’université libre de Bruxelles (comme Marie Curie Fellow, puis comme membre du Projet Intégré RECON) et à l’université du Luxembourg, où elle a poursuivi sa réflexion sur l’articulation entre unité et diversité en l’appliquant aux enjeux normatifs de l’intégration européenne.

Le projet de recherche qu’elle développe au sein du CEVIPOF porte sur les usages politiques des "valeurs communes". Il s’agit par là d’examiner et de problématiser ce qu’implique en théorie et en pratique le recours grandissant à un langage des « valeurs communes » en vue de resserrer et d’épaissir le lien politique. Cette question est explorée par Janie Pélabay non seulement au plan principiel (notamment par une étude sur le « perfectionnisme libéral ») mais également au travers de champs applicatifs : programmes d’éducation morale et civique; politiques d’accueil et d’intégration des migrant-e-s ; intégration européenne (UE).

> Thèmes de recherche

Citoyenneté, Clivages et enjeux politiques européens, Constitution européenne, Immigration et ethnicité, Libéralisme, Mémoire et politique, Modernité, Nation & nationalismes, Philosophie politique de l’Etat, République et démocratie, Théorie de la démocratie, Valeurs

Principales publications

« Les ‘valeurs de la République’ : un credo de combat ? », in A. Muxel (dir.), Croire et faire croire. Les usages politiques de la croyance. Paris, Presses de Sciences Po, 2017, pp. 119-136.

« La République des “valeurs” : entre public et privé, quel lien citoyen ? », in P. Perrineau et L. Rouban, La démocratie de l’entre-soi, Paris, Presses de Sciences Po, 2017, pp. 119-131.

(avec Alexandre Escudier), Le Perfectionnisme libéral. Anthologie de textes fondamentaux, Paris, Éditions Hermann, coll. « L’avocat du diable », décembre 2016.

« Personne et citoyen, deux identités ? Réflexions à partir de John Rawls », in A. Muxel, Temps et politique. Les recompositions de l’identité, Paris, Presses de Sciences Po, 2016, pp. 63-86.

« Inculquer les “valeurs de la République”. L’école face aux défis d’une intégration pluraliste », Diversité, n° 182, 4e trismestre 2015, pp. 93-99.

« Identifier l’Europe ? Un retour critique sur la quête d’Européanité », in Marie Auffray-Seguette, Jean-Marc Ferry et Arnauld Leclerc (dir.), Europe. Crise et critique, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2015, pp. 223-243.

« Privatiser les valeurs publiques : la citoyenneté comme intime conviction ? », in Anne Muxel (dir.), La vie privée des convictions : politique, affectivité, intimité, Paris, Presses de Sciences Po, 2013, pp. 39-59.

« Vers une Union post-unanimiste ? Réflexions sur le sens de la devise européenne », in Jean-Marc Ferry (dir.), L’Idée d’Europe : prendre philosophiquement au sérieux le projet politique européen, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2013, pp. 55-92.

« Former le "bon citoyen" libéral. L’éducation morale et civique aux prises avec le pluralisme », Raisons politiques, n° 44 "Paternalisme libéral", décembre 2011, pp. 117-138.

« L’Europe des "valeurs communes" et le recul du multiculturalisme : la diversité supplantée par l’unité ? », Revue philosophique de Louvain, tome 109, n° 4 "Multiculturalisme et culture", novembre 2011, pp. 747-770.

(avec Justine Lacroix & Kalypso Nicolaïdis), « Echoes and Polyphony. In Praise of Europe’s Narrative Diversity », in J. Lacroix and K. Nicolaïdis (eds), European Stories. Intellectual Debates on Europe in National Contexts, Oxford, Oxford University Press, 2010, pp. 334-362.

(avec Kalypso Nicolaïdis), « Comment raconter l’Europe tout en prenant la diversité narrative au sérieux ? », Raison publique, n° 7 "Démocratie : la voie européenne", octobre 2007, pp. 63-83.

« Jürgen Habermas et Charles Taylor : jugement interculturel et critique de la tradition », Tracés, n° 12 "Faut-il avoir peur du relativisme ?", 2007 /1, pp. 121-135.

Charles Taylor, penseur de la pluralité, présentation d’Alain Renaut, St-Nicolas (Québec), Les Presses de l’Université Laval & L’Harmattan, 2001, 436 p.