Le mode de scrutin

Les élections au Parlement européen : 751 députés pour 506 millions d’habitants

Le Parlement européen élu en 2009 était composé de 736 députés. Par le Traité de Lisbonne de 2011, le Parlement comptera 751 députés représentant les 28 Etats membres de l’Union européenne. Aucun Etat ne pourra disposer de moins de 6 représentants ou de plus de 96 représentants.

Les règles du scrutin sont fixées nationalement par chaque Etat membre. Le scrutin est obligatoirement proportionnel, de liste ou de vote unique transférable (Articles 20, 22 et 223 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne).

La plupart des Etats membres présente une circonscription unique, mais la France, l’Irlande, le Royaume-Uni et l’Italie ont choisi une division en plusieurs circonscriptions régionales. La France compte ainsi huit circonscriptions.

Les élections européennes en France : 193 listes de 3753 candidats

Depuis 1979, les élections européennes en France présentent un faible taux de participation. 60,7% des électeurs ont voté en 1979 (3 électeurs sur 5), contre 43,5% en 2014 (2 électeurs sur 5). Sur les huit scrutins depuis 1979, le taux de participation français peut être comparé au taux constaté dans l’ensemble de l’Union européenne.

En 2014, 193 listes de 3753 candidats se présentent devant les électeurs (169 en 2004 et 160 en 2009). A l’issue du scrutin du 25 mai, 74 députés européens sont élus. Huit grandes circonscriptions sont fixées, elles proposent un nombre variable de sièges. Depuis trois pour l’Outre-mer (un par section : Atlantique, Océan indien, Pacifique) jusqu’à 15 pour l’Ile-de-France.

L’Europe des élections